La compagnie « Koz’art » a été fondée 2002 et légalisée en 2006. Cette association s’est consacrée dans un premier temps au développement du théâtre et de l’écriture dramatique contemporaine à travers une vingtaine de spectacles qu’elle a réalisés et diffusés en Afrique et en Europe. Pour susciter et encourager un véritable travail de coopération et d’échanges entre les artistes d’horizons divers, elle a ouvert en 2008 le Centre de Développement Théâtral et Chorégraphique de Douala dénommé Espace Culturel « Rites et Mythes » à Bonendalè, un lieu de résidence d’artistes, de création contemporaine et de formation.

C’est dans le même objectif que le Koz’art organise en 2009 la première édition de « La Biennale d’Ecriture Contemporaine de Douala » avec des auteurs venus d’Afrique et de Suisse. Engagé depuis 2004 grâce aux métiers du théâtre et de la littérature, dans la formation des jeunes des lycées et collèges et dans des centres pour jeunes en difficultés et en rupture scolaire. Depuis 2010, la compagnie collabore avec le lycée Français Dominique Savio de Douala dans le cadre de l’organisation du Festival Interscolaire Franco-Camerounais « Ados en scène ».

Le Koz’art entretient depuis quelques années un rapport de partenariat avec la Maison des Jeunes et des Cultures, l’Espace d’Art Contemporain « Doual’art », la Délégation régionale de l’art et de la culture du littoral, l’Institut Français de Douala et de Yaoundé, le Goethe Institut de Yaoundé. En 2015, le Koz’art organise en juin la première édition du « Compto’Art54 » entendu comme le Carrefour International des Arts du Spectacle de Douala.

La démarche d’écriture et de création du Koz’art est sans cesse expérimentale et se nourrit des voyages de recherches et d’études entrepris périodiquement en des lieux de mémoires, constituant le point d’inspiration et de développement de ses projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *