Compto’art54 s’inscrit comme une plateforme de formulation et d’émulation des projets artistiques du Sud et d’ailleurs. Notre démarche est de proposer un contenu artistique et littéraire qui dynamise à la fois la créativité des artistes francophones et est un lieu de circulation des projets artistiques d’Afrique et des autres continents.

Notre direction artistique, met au centre la valorisation des esthétiques nouvelles et des tendances émergentes, la transmission, et la diffusion des œuvres pour une large audience. La promotion des productions a toute son importance si l’on tient compte du caractère essentiellement réducteur du mot Art en Afrique, du manque d’écoles de formation, de la crise économique et morale qui n’épargnent pas le secteur de la Culture. Donc il nous faut une plateforme alternative qui puisse accueillir les productions et favoriser la création des réseaux d’échange et de rencontre.

C’est dans un contexte difficile que s’inscrit le projet du festival Compto’art54 avec ses exigences artistiques et esthétiques. Durant les quatre premières éditions, notre action s’est portée sur une programmation volontairement nationale. Cela est une stratégie délibérée de la direction artistique de préparer le terrain pour une ouverture à l’international.

L’édition 2019 porte le thème « Arts, femmes et francophonie » et ouvre une perspective à l’international avec des artistes venus d’Afrique et d’ailleurs. Le thème de cette année est à la fois provocateur et aussi une convocation à la créativité et l’esthétique féminine dans la création des spectacles francophones. C’est aussi une édition qui intègre des rencontres entre professionnels et artistes invités.

Il nous a semblé urgent de fédérer les énergies autour d’un idéal-projet pour relancer et redynamiser les arts du spectacle en Afrique et particulièrement au Cameroun. « Compto’Art54 » veut être un souffle nouveau, une nouvelle dynamique de penser l’art dans l’espace francophone, veut être un lieu de convergence des potentialités créatrices, une mise en lumière des nouvelles esthétiques. En cette cinquième édition, ce projet à témoigner de sa nécessité d’exister en tant que plateforme de reconnaissance et de visibilité des artistes et de leurs œuvres, qui bravant la précarité des subventions et des aides, pour créer. « Compto’Art54 » c’est aussi la volonté d’innover en matière de partage de rêve et d’émotion, et ceci passe par le processus d’élargissement du public, par la vulgarisation des formes artistiques de proximité qui investissent la communauté. Son idéal premier est d’arriver à faire de l’art une affaire de tous car c’est ensemble qu’on devrait rédiger la mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *